L' Eglise Saint-Michel, élément majeur du patrimoine lescurien est un très bel édifice roman où Art et Culture y sont intimement liés.

A la fin du XI eme siècle, sur un monticule situé entre la rive droite du Tarn et le bourg, furent édifiés un prieuré monastique et une église rattachés à l'abbaye bénédictine de Saint-Michel de Gaillac. Il ne reste plus rien du prieuré, si ce n' est deux portes maçonnées qui servaient à le faire communiquer avec l'église.

Construite en pierre calcaire d' une régularité parfaite, l'église a la forme d' une croix latine et est surmontée d' une tour carrée.Elle présente un ensemble exceptionnel de sculptures romanes avec des influences de Moissac et de Saint-Sernin à Toulouse. L' église Saint-Michel possède le plus grand ensemble de sculptures romanes de l'Albigeois.

   L'édifice est de dimension réduite. L'abside reçoit la lumière de trois  fenêtres encadrées d' une moulure et de colonnes. La rareté des ouvertures et leur aspect de meurtrières justifient l' impression d' un système défensif.

L'abside est sobre et décorée d' une corniche.

Le chevet est également entouré d' une corniche composée de vingt-quatre modillons presque tous sculptés.

Les peintures du coeur et de l'abside, découvertes et restaurées en 1994, forment un ensemble de rinceaux et de fleurs évoquant le paradis.

 Le portail portail occidental est une oeuvre remarquable, réalisée après 1100.Creusé en coquille, il forme corps en avant placé sur trois marches  au-dessus desquelles s' élèvent des colonnettes aux chapiteaux historiés.

Les chapiteaux représentent de gauche à droite un supplice infernal, la tentation d' Adam et Eve, le sacrifice d' Abraham , la punition du mauvais riche, l' exaltation du pauvre Lazare, le châtiment de l' usurier et celui de la femme luxurieuse.

Le portail a trois ressauts d' embrasement et trois voussures d' archivolte.La décoration des voussures est exceptionnelle avec des têtes de chat, des boules, fleurons et damiers. Autour de l' archivolte, le chrisme figure trois fois. Ce sceau de Dieu est assez répandu dans l' albigeois. La corniche est liée aux modillons entre lesquels  apparaissent des disques solaires et lunaires. 

L'église a été classée Monument Historique en 1883.

Dans le sanctuaire et dans l' un des bas-côtés apparaissent deux pièces sépulcrales.

L' une d'elles est datée de 1598 en l' honneur de dame Louise d' Elbène, dame d' honneur de la reine de France, nièce de l' évêque d' Albi Alphonse d' Elbène 1er, et épouse du baron Louis 1er de Lescure.

L'autre concerne Baptiste de Lescure, prieur de cette église en 1730.

Des colonnes ornées de chapiteaux historiés séparent la nef des bas-côtés et font de cette église romane l' une des plus belles et semble-t-il la mieux conservée du pays albigeois.

Pour en savoir plus sur l'église Saint-Michel, Lescure et son patrimoine 
Poème de Nicole Combes

Telle une grande dame,

Près du bourg Lescurien,

Elégante comme une femme,

Eclairant au loin les siens.

Majestueuse tu t’ ériges,

Eglise romane renommée,

Telle une forteresse de prestige,

Mystérieuse, tout en subtilité.

Témoin d’ un temps passé,

Tu détiens tous les secrets,

De la noblesse au clergé,

Du peuple aux oubliés.

Havre de paix et de sérénité,

A présent tu nous ensorcelles,

Ton entrée richement décorée,

Tes sculptures raffinées, tu excelles.

A la saison des perles de pluie,

Tout en toi sommeille.

Seuls, quelques oiseaux de toi épris,

Tout là-haut veillent.

Puis, peu à peu, des étincelles de lumière,

Te révèlent et te réaniment.

De splendides couleurs habitent tes pierres,

Elles te parent, elles te subliment,

Chaque été tu refleuris, en toi se dessinent

De nombreux bouquets d’ art harmonieux.

C’ est le temps « des Flâneries », elles t’illuminent

Dans ton bel écrin, si précieux.

Parfois dans le ciel, résonnent de tendres mélodies,

Eglise Saint Michel, de belles musiques t’ épousent à l’ infini.

 

Nicole Combes

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com